Martine Pruneyrac

Martine Pruneyrac

Pour l’amour des mots et de la mise en scène

Je suis née dans la joyeuse pagaille d’une famille d’artistes, la seconde de sept enfants. Le piano, la peinture, le théâtre… les livres. Très tôt, je découvre les grands auteurs classiques. Je lis tout ce qui me tombe sous la main.

Durant ma scolarité, je suis bonne en Français, douée de beaucoup d’imagination et aimant surtout « amuser la galerie ». À quinze ans, pour l’amour des mots et de la mise en scène, je débute au théâtre mais mon père ne voit pas d’un très bon œil que je m’inscrive au cours Simon, si jeune. Je prends donc le chemin de la faculté de Médecine puis, durant près de vingt ans, je mets au monde quelques milliers de bébés.

La passion des mots ne me quitte pas. Je raconte chaque soir des histoires à tiroirs à mes enfants jusqu’au jour où ma plus jeune fille me demande comme cadeau de Noël de lui écrire une histoire. J’écris pour elle mon premier roman en huit jours. Dans la foulée, j’écris pour ma fille aînée un roman, comme un feuilleton, dont je lui envoie un chapitre chaque dimanche soir à 20 heures : Demain est le premier jour de ma vie, publié chez TDO. Le suivant était déjà en route : Quelques mois pour tout changer. Enfin, très observatrice d’un monde montagnard que j’aime, j’écris un terroir : Nuit de drames à Cressac.

Product added to wishlist
Product added to compare.

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience et optimiser nos sites et services.